28/01/2012

Intelligence économique territorial en Belgique

La politique flamande nuit au commerce extérieur de la Wallonie

Le patron de l'Agence wallonne des exportations et des investissements (Awex), Philippe Suinen, estime dans une interview que la politique flamande parasite le travail des agences régionales à l'exportation. 


Philippe Suinen, patron de l'AWEX
Si la coopération entre l'Awex et les deux autres agences régionales fonctionne très bien, cela ne joue plus une fois que l'autorité politique flamande prend le dessus ! explique-t-il. 

Et de citer notamment comme exemple le cas des chambres de commerce subsidiées par le fédéral et les trois Régions: "Mais la Flandre ne les subsidie plus et que si elles font des actions qui ne valorisent que la Flandre et ses entreprises."


Ce qui est normal, pourquoi payé pour quelqu’un d'autre ? je vois pas ou est le probleme.

"Du coup, on a de plus en plus de chambres de commerce belges à l'étranger qui n'organisent des séances d'informations que pour la  Flandre", regrette M. Suinen.
 Selon le patron de l'Awex, "nous avons intérêt à de mieux en mieux nous coordonner. Ce qui est le cas entre services publics; ce qui n'est pas le cas quand l'autorité flamande fait cavalier seul.

Au Salon du Bourget en 2011, le patron de l’Awex a exposé les grandes lignes de son action devant quelques journalistes. Si les trois Régions du pays participent au grand stand "Belgian Aerospace", seule la Wallonie finance le chalet belge où se font un grand nombre de rencontres.
C’est justement dans le cadre de la journée que Philippe Suinen s’insurge : "On a l’impression que le nord du pays essaie de s’approprier l’Etat." En cause, la mission parlementaire fédérale conduite par Etienne Schouppe. Organisée par le FIT (Flanders Investment and Trade), elle a visité huit entreprises flamandes et une wallonne. Intolérable selon lui, si l’on sait que l’industrie aéronautique est située pour 70 % en Wallonie, contre 20 % en Flandre (et 10 à Bruxelles).
Et Monsieur Suinen de conclure : "La Belgique, oui, mais pas à n’importe quel prix."

A noté par ailleurs que le ministre Van Quickenborne est arrivé avec une demi-heure de retard à son rendez-vous avec l’avionneur Bombardier, ce que le patron de Bombardier n’a pas du tout apprécié. Au Bourget, toutes les minutes comptent, et l’exactitude ne peut être la politesse des seuls rois. 

Que retenir de tout cela, que M. Suinen se plaint que la région Flamande soit plus performante et fasse cavalier seul pour promouvoir la région flamande et ses entreprise a travers les chambres de commerce. J'ai envie de dire pourquoi la wallonie ne fait-elle pas de même ? Aujourd'hui cela s’appelle la guerre économique, mais apparemment en wallonie ont connait pas encore la définition, alors qu'ont parle d'intelligence stratégique en Wallonie.
Pour les wallons il semble qu'il croient encore que l'union fait la force en Belgique. Apparement certain ferais mieux de retourné a l'université pour apprendre c'est quoi la compétition entre les régions. 

Pour ceux qui vienne de nous rejoindre, de quoi s'agit-il au faite ?
L'intelligence économique territoriale (IET) est l'application de l'intelligence économique à un territoire ou une région. L'objectif de l'intelligence économique territoriale est de développer l'activité économique d'un bassin d'emploi, autour de certaines activités considérées comme stratégiques pour ce territoire, et de favoriser le développement des emplois sur ce territoire.`



22/01/2012

Zero stratégie pour les commerces à la Hulpe

A la Hulpe c'est une terre de sculptures et ont se fait déjà un film pour attiré les gens avec une serie d’initiatives lancées en juin 2012 

Une rue commerçante de La Hulpe

2012 sera l’année du commerce à La Hulpe. Pour Christophe Dister le bourgmestre de La Hulpe:" il ne suffit pas de dire que le problème du commerce c’est le stationnement  a t'il mentionné dans la presse. Aujourd’hui, il ne suffit en effet plus d’attendre le client dans son magasin. Il faudra une vraie stratégie pour rendre le centre de La Hulpe attractif et se différencier des communes voisines. Le travail devra être mené avec les commerçants.” 

Et la strategie la voici
C'est d'organisé une foire horticole le 9 avril 2012 pour animer le centre ville.
En Juin 2012 ce sera le lancement de La Hulpe, terre de sculptures ,  lors de l’été au château de la Hulpe.
En 2012 ils organise la projection d'un film sur les promenades environnante dans la region qui a été réalisé par le La Hulpois Adrien De Vyver.  Apparemment a la Hulpe les promenades c'est quelque chose qu'ont connait bien lol
Il y aura aussi des expositions dans le village et dans le Domaine Solvay, des ateliers pour enfants pendant les vacances,  et la promotion de jeunes artistes et d’artistes de la région. 

Directeur de la Ligue cardiologique belge et président de l'Argentine basket club a la Hulpe, le président du Syndicat d'initiative Jean-Pierre Willaert est le président depuis sa création il y a plus de 20 ans !

Le site de la Hulpe renvoie vers le site de la ville de Waterloo pour la promotion  !
http://www.lahulpe.be/le-syndicat-d-initiative.html 

Le site de waterloo hors ligne
http://www.waterloo-tourisme.be/include/index.asp
 Le Syndicat initiative connait-il les autres commerce des communes voisines ? la réponse est surement non.

Resumé

Vous voulez vous faire connaître et attirer l’attention et développer la notoriété de vos commerces de quartier, faudrais peut etre se mettre a la page ont est en 2012 ! 
Vous voulez vous faire aimer de vos clients, susciter leur intérêt et déclencher leur désir. Ca sera surement pas avec des promenades de santé.
Vous voulez faire agir le chaland pour qu’il devienne un client et développer ainsi les vente. 

Pour une bonne stratégie il faut a la Hulpe :
Étape 1 : Déterminez votre cible 
Étape 2 : Précisez les messages que vous voulez faire passer 
Étape 3 : Identifiez les moyens que vous allez mettre en oeuvre
Étape 4 : Précisez les résultats que vous attendez de vos actions
Étape 5 : Tenir vos promesses

Conclusion
Si vous avez le savoir-faire (une offre de qualité, des commerces variés)  n’hésitez pas à le faire savoir.  Cependant n’oubliez pas que toute action de communication externe, celle qui s’adresse à vos clients doit s’appuyer sur une politique de fidélisation des meilleurs d’entre eux et sur une bonne communication externe.
Le marketing internet est un bon moyen pour développer des commerces. Beaucoup de stratégies sont peu couteuses et faciles à mettre en œuvre.  Le but etant de dire qui dit quoi, à qui, au travers de quel médium et avec quel résultat.
Faire un site local pour les commerces de la ville par exemple ..

Sofian
Consultant en intelligence économique

20/01/2012

Des entreprises vendu aux encheres comme des meubles !

Des entreprises qui sont venue en dessous de leurs valeurs, sans due diligence et sans comptabilité. 

Ca se passe chez nous en France. Beaucoup de magouille la dessous !
Ca vaut le coup de regardé c'est assée incroyable mais vrai ...




Aquiris: Eau transformé en plastique bio-degradable

Une usine bruxelloise d'eau usé transforme l'eau en plastique bio-degradable. Le retour sur investissement est énorme et pourrais aider les pays en développement a traiter leurs eaux usé.
Mais bientôt les chinois vont la construire gratuitement quand ils auront le process entre leurs mains, c'est juste une question de temps ...




Aquiris: Station d'épuration traitant les eaux usées en provenance de la Région de Bruxelles-Capitale et du bassin flamand de la Woluwe.

18/01/2012

Les PME belges moins efficaces

Selon une étude de la Commission européenne en 2012, environ 1,1 million d'emplois ont été créés en moyenne par an dans le "secteur privé non financier" entre 2002 et 2010 et plus de huit de ces nouveaux jobs sur dix l'ont été par des petites et moyennes entreprises (PME). Un second constat qui ne se vérifie pas en Belgique.

Ainsi en Belgique les nouveaux emplois viennent proportionnellement davantage des grandes entreprises (+1% contre 0,9% pour les PME). La Belgique s'en sort mieux que la France mais moins bien que l'Allemagne.

En Europe, les PME représentent l'essentiel des entreprises et 67% de l'emploi total. Alors que la croissance de l'emploi dans les grandes entreprises se limite à 0,4% en moyenne annuelle tandis que les PME affichent 1%.
Entre 2008 et 2010, l'Union européenne a perdu près de 5 millions d'emplois, alors que plus de 13,5 millions de jobs avaient été créés entre 2002 et 2008.







13/01/2012

Intelligence économique

Intelligence économique sur Arte

Pour ceux et celle qui veulent decouvrir l'intelligence économique, je vous propose une video qui a été diffusé sur Arte.


video

Pour l’essentiel, l’intelligence économique est un cycle d’informations dont la finalité est la production de renseignements stratégiques et tactiques à “haute valeur”ajoutée.

À l’heure d’aujourd’hui où tout va très vite, il devient difficile pour les PME de collecter toutes les informations stratégiques nécessaires à leur compétitivité. L’intelligence économique s’impose alors comme un véritable outil opérationnel éclairant de façon décisive la prise de décision.

11/01/2012

Intelligence économique territorial en Belgique

L'Union Wallonne des Entreprises (UWE) est une organisation privée qui se donne pour mission de promouvoir et soutenir l'entreprise dans la région wallonne. Elle est le porte-parole officiel des entreprises industrielles, commerciales et de services, de toutes tailles, implantées en Wallonie.
Dans le cadre de l'IE territorial elle a realisé un plan stratégique  en  3 grands themes pour l'horizon 2020 visant à accélérer le développement de la Wallonie.
scindé en trois grands thèmes
scindé en trois grands thèmes
cindé en trois grands thèmes
cindé en trois grands thèmes

Le document confidentiel d'une soixantaine de pages que j'ai peu lire peut constituer un frein par rapport aux autres regions du pays qui veulent etre competitive sur le plan économique.
Ce document dresse les forces et les faiblesses du sud du pays et propose des pistes et des solutions. Biensur je rentrerais pas dans le détail, car l'Allemagne et c'est régions et la France sont a nos porte. Mais en guerre économique c'est pas quelque chose de normal que un document se balade des mains etrangeres ... La aussi il n'existe pas de protection de patrimoine immatériel aux sein de la région Wallonne ... Ils ne sert a rien d'avoir une strategie pour une region si vos concurrent connaisse vos points fort et point faible et toute vos données future ...


Revennons a la doc

Il faut créer un sentiment d’urgence et enclencher une dynamique de changement pour mobiliser ensemble les acteurs privés et publics", indique le tome 1. Intitulé "Plan stratégique à l’horizon 2020", celui-ci présente l’Académie de la croissance, définie comme un ensemble des "principales initiatives proposées par l’UWE afin de générer une croissance de la valeur ajoutée et de l’emploi à l’horizon 2020 et d’atteindre un PIB par habitant en ligne avec la moyenne de l’Europe des 15". Le document final est attendu d’ici avril.
Il faut créer un sentiment d’urgence et enclencher une dynamique de changement pour mobiliser ensemble les acteurs privés et publics", indique le tome 1. Intitulé "Plan stratégique à l’horizon 2020", celui-ci présente l’Académie de la croissance, définie comme un ensemble des "principales initiatives proposées par l’UWE afin de générer une croissance de la valeur ajoutée et de l’emploi à l’horizon 2020 et d’atteindre un PIB par habitant en ligne avec la moyenne de l’Europe des 15". Le document final est attendu d’ici avril.

Il faut créer un sentiment d’urgence et enclencher une dynamique de changement pour mobiliser ensemble les acteurs privés et publics", indique le tome 1. Intitulé "Plan stratégique à l’horizon 2020", celui-ci présente l’Académie de la croissance, définie comme un ensemble des "principales initiatives proposées par l’UWE afin de générer une croissance de la valeur ajoutée et de l’emploi à l’horizon 2020 et d’atteindre un PIB par habitant en ligne avec la moyenne de l’Europe des 15". Le document final est attendu d’ici avril.
Il faut créer un sentiment d’urgence et enclencher une dynamique de changement pour mobiliser ensemble les acteurs privés et publics", indique le tome 1. Intitulé "Plan stratégique à l’horizon 2020", celui-ci présente l’Académie de la croissance, définie comme un ensemble des "principales initiatives proposées par l’UWE afin de générer une croissance de la valeur ajoutée et de l’emploi à l’horizon 2020 et d’atteindre un PIB par habitant en ligne avec la moyenne de l’Europe des 15". Le document final est attendu d’ici avril.
L'UWE  dénonce un climat social plombé par des syndicats marqués par une culture syndicale du non-respect des accords de paix sociale et une culture générale du rapport de force et du conflit.
Il y a une très haute fréquence de conflits
- harcèlements et guérillas en pré-conflits
- abus individuels non sanctionnables
- trop de pouvoirs aux délégués syndicaux
- pas de responsabilité légale des syndicats, trop de protégés dans les entreprises)...
La federation estime que la parole est trop donnée aux syndicats. Les syndicats selon la federation sont considérés comme un facteur de blocage de la croissance des entreprises (image négative, grève, prépension, restructurations, etc.). Les leaders syndicaux ne sont plus suivis par leurs équipes", constate l’Union wallonne des entreprises....


Pour responsabiliser davantage les syndicats, les patrons wallons suggèrent de leur accorder une personnalité juridique et de revoir le mécanisme de leur financement (ne plus le lier au paiement du chômage). Ils recommandent la mise en place d’un Office régional de conciliation comme outil de prévention des conflits. En clair elle veulent plus des syndicats et des lors propose qu'elle soit affaibli au niveau syndical

Elle déplore par ailleurs le nombre d'outils économiques et la complexité des procédures administratives, une situation qui constitue un frein à la compétitivité des entreprises selon elle. D’après elle aussi il faut de la simplification administrative et elle tarde a ce realisé:
multiplication, fragmentation et complexité des procédures orientées "fonction" plutôt que "client"
- manque de visibilité
- blocages (pas de back-up)
- délais et coûts trop importants des procédures (obtention d’un terrain), etc.

L'UWE reconnaît par contre que les pôles de compétitivité avec l'université sont un succès, mais estime que la valorisation des résultats de recherche en leur sein doit être améliorée.


Elle fustige aussi le coût élevé de l’énergie et des télécoms (itinérance ou roaming) ainsi qu’un manque de cadre stable, une situation qui a un impact négatif sur la compétitivité des entreprises.

Pour assurer le développement économique de la Wallonie, l'UWE propose la mise en place d'un Office régional de conciliation comme outil de prévention des conflits.


L’UWE dresse des pistes pour booster l’essor de la Wallonie. Elle propose notamment la création d’un point d’entrée unique (électronique) clairement identifié pour les entrepreneurs (belges et étrangers) ainsi que des délais d’octrois et de paiements courts pour le paiement des subsides dans les pôles. Elle prône la mise en place d’un audit indépendant des structures d’appuis publiques pour stimuler une culture d’efficacité.

La fédération patronale suggère également la mise en oeuvre d'une approche qualité de l'administration en ayant recours à des audits indépendants pour stimuler la culture de l'efficacité.

La suppression de toutes les taxes régionales inférieures à 1.000 euros par an à charge des entreprises est aussi à l’agenda.

L’UWE propose de centraliser dans des entités régionales uniques notamment les parastataux de financement des entreprises (SRIW, Sowalfin, invests). Elle suggère que les invests deviennent des filiales de la SRIW.


L'UWE estime qu'il faut creer un sentiment d’urgence et enclencher une dynamique de changement pour mobiliser ensemble les acteurs privés et publics. Intitulé "Plan stratégique à l’horizon 2020", celui-ci présente l’Académie de la croissance définie comme un ensemble des "principales initiatives proposées par l’UWE afin de générer une croissance de la valeur ajoutée et de l’emploi à l’horizon 2020 et d’atteindre un PIB par habitant en ligne avec la moyenne de l’Europe des 15.

Avec la Wallonie ont a une ardeur d'avance en stratégie



07/01/2012

Des entreprises escroqué par des chinois en Belgique

Si vous avez des doutes sur les gens avec qui vous voulez faire affaires ils existes des outils en intelligence économique qui s'apelle la Due diligence: www.knowyse.eu


La bande agit de façon très professionnelle et a réussi à convaincre des entrepreneurs belges d'investir des centaines de milliers d'euros. c'est ce qui s'apelle se faire arnaqué en beauté !

Les autorités judiciaires mènent une enquête concernant une bande  d'asiatiques qui ont escroqué des dirigeants d'entreprises belges pour un montant jusqu’à 3 millions d'euros.
La bande aurait agit de façon très professionnelle et a réussi à convaincre des entrepreneurs belges d'investir des centaines de milliers d'euros.
Les dirigeants d'entreprises recevaient des escrocs un accès à un portefeuille d'investissement privé qui semblait très réel.

L'argent investi semblait à première vue produire des bénéfices substantiels mais en définitive le capital disparaissait. Une des victimes a perdu de la sorte plus de 300.000 euros.
La première escroquerie date depuis octobre 2009. Les escrocs agissent sous différentes identités. Un nouveau cas a été encore découvert le mois dernier apparemment. On dénombre déjà une quinzaine de chefs d'entreprises belges piégés. Les victimes sont minutieusement sélectionnées par les escrocs qui ne volent uniquement que des entrepreneurs fortunés !

Selon l'enquête de la police judiciaire fédérale les escrocs ont utilisé au moins une dizaine de comptes bancaires différents pour recevoir des fonds depuis la Belgique. Ces comptes sont enregistrés sous le nom d'entreprises à responsabilité limitée à Hong Kong.

Avis aux futurs patron quand ont ne fait pas de Due diligence en affaires voila ce qui se passe.

Source: www.knowyse.eu

06/01/2012

150 millions d'euros pour les PME belges !

La BEI a libéré une nouvelle tranche de 150 millions d'euros pour les PME belges 

Résumé de ce que j'ai lu dans la presse:

La Banque européenne d'investissement (BEI) emet une nouvelle tranche de 150 millions d'euros à disposition des PME belges dans le cadre de son programme de "Prêts pour les PME" visant à soutenir les projets d'investissement d'entreprises de moins de 250 travailleurs. BNP Paribas Fortis agiras en tant qu'intermédiaire pour les prets.
Une manne de 50 millions d'euros sera aussi débloquée pour la modernisation des infrastructures hospitalières en Belgique.
Ce nouvel accord est intervenu à la suite de la forte demande des PME et aussi à l'utilisation de la quasi totalité des prêts ouverts en août 2009 et décembre 2010.
La nouvelle ligne financière BEI-BNP Paribas Fortis prendra le relais des premières lignes de 300 millions d'euros utilisées en 2009, 2010 et 2011 pour les projets de PME belges.

Les projets financés doivent être réalisés dans l'Union européenne et pour un montant de maximum 25 millions d'euros par projet. Il ne peut s'agir de refinancement ou de transactions purement financières ou immobilières.
Concernant les conditions  de pret et leurs taux, je n'ai pas trouvé la réponse. En tout cas en Belgique plus de 7.000 PME ont bénéficié entre 2008 et 2010 d'un prêt de la BEI pour un total d'un milliard d'euros.

03/01/2012

Les surprenants résultats de l’analyse des médias sociaux

IBM vient de publier une amusante étude sur… la hauteur des talons des demoiselles.

                                                              Le graphique en question

Je vous previens je n'invente rien ...

Le Dr. Trevor Davis, expert des produits de grande consommation chez IBM Global Business Services, a livré son verdict : la hauteur des talons est visiblement corrélée à la conjoncture économique. Le docteur Travis a visiblement quelques hobbies hors normes, donc celui d’analyser les tendances de la mode féminine sur 100 ans. Résultat : il a démontré que les talons courts des années 20 ont fait place aux talons hauts pendant la grandes dépression qui a suivie, puis ces talons hauts sont réapparus lors de la crise pétrolière des années 70. En ainsi de suite jusqu’au mouvement Grunge et ses baskets crasseuses qui a fait place à l’ère des fans de Sex and the City… Graphe à l’appui, IBM démontre la trouvaille de ce bon vieux docteur Travis.
L’analyse des Médias Sociaux n’a pas fini de révéler les turpitudes de nos concitoyens.

02/01/2012

La gestion de l'information fait defaut au Service Général du Renseignement et de la Sécurité en Belgique

Knowledge management

Le Service Général du Renseignement et de la Sécurité (SGRS) a un urgent besoin d'une approche plus professionnelle. C'est le message d'un audit du comité qui contrôle les services de renseignement qui a été mené durant 6 mois écrit lundi le journal De Standaard.


Le logo des espions de l'armée belge

Le rapport montre notamment que le SGRS a du mal à traiter le flux d'informations. Au SGRS ont voit large et grand, plutôt que de cibler l'information. Et evidemment les départements qui récoltent et ceux qui analysent les données ne collaborent collaborer pas. C'est d'un classique de nos jours dans tout les entreprises national.

Les travailleurs dépendent fortement de l'informatique et il faut également se pencher sur ce point, d'après le Comité. Ont suppose la aussi qu'ont travaille comme a l'age de la pierre, comme j'ai pu le constater a la police Federal Belge en 2012.
Le service informatique du service de renseignement laisse à désirer. Vu que les données ne peuvent être stockées et recherchées d'une manière appropriée, le risque c'est que a présent que le SGRS manque des données pertinentes" pointe le rapport. "D'un autre côté, il peut arriver que le service de renseignement reçoive et stocke des données pertinentes mais que le personnel ne peut les retrouver suffisamment vite".

Le SGRS doit également passer à la vitesse supérieure dans le domaine de la gestion du personnel, suggère l'audit. Les nouveaux collaborateurs doivent être mieux informés de ce qu'on attend d'eux et doivent recevoir une meilleure formation.

 Bon il me reste que a proposé mes services ca sera un jolie contrat pour 2012.
 Vous aurez compris que y a pas que a l'armée qu'ont travaille comme des touristes. C'est encore plus pire a la Police Fédéral Belge, la c'est l'amateurisme qui joue plein pot je l'ai constaté, mais bon je peux pas vous en dire plus pour raison de confidentialité